Grand Prix Régional du Datajournalisme

Nous accompagnons cette année notre partenaire Go’met, pour la mise en oeuvre du Grand Prix Régional du Datajournalisme avec le soutien de la Région Provence Alpes Côte d’Azur. Les écoles de journalisme et de communication et les cursus design et développement de la Région collaboreront pour les meilleurs papiers et datavisualisations.

Au fil de ces pages vous trouverez les éléments utiles pour candidater et suivre cet appel à projet.
Vous pourrez également accéder à notre masterclass en collaboration avec La Boate, tiers-lieu numérique.

Notre FAQ pour vous guider…

C'est quoi ?

Le Grand prix régional du data journalisme organisé par Gomet’ et 2h60 avec le soutien de  la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, invite les étudiants de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, plus spécialement des écoles et formations en journalisme et communication, graphisme et développement informatique (mais tous les étudiants peuvent participer, la carte d’étudiants 2017/2018 est le justificatif) à produire des reportages en utilisant les techniques du journalisme de données (data journalisme).

Il s'agit de réaliser un sujet/reportage produisant des données pour construire un récit inédit autour de 4 thèmes prioritaires.  Au fil de ces pages vous trouverez les éléments utiles pour candidater et suivre cet appel à projet. Vous pourrez également accéder à notre masterclass en collaboration avec La Boate, tiers-lieu numérique.

Pourquoi ?

L’objectif est de stimuler les nouvelles pratiques en matière de production de l’information et d’encourager à la libération des données (open data).

Les meilleures contributions des étudiants de chaque formation seront réunies et évaluées par le jury du data journalisme régional.

Datajournalisme ? Le journalisme de données

Voici une définition Wikipédia  de datajournalisme  : « Un esprit punk »

Pour Adrian Holovaty, l’un des chefs de file du mouvement, le travail du journaliste consiste essentiellement à collecter des données. Alors que le journaliste dissémine les données (les informations) qu’il a obtenues dans un texte rédigé, le journaliste de données les collecte sous forme structurée afin de pouvoir ensuite les réutiliser plus facilement à des fins de comparaison. Simon Rogers, responsable du journalisme des données au Guardian, fait une différence entre le journalisme de données et l’infographie. Pour lui, l’infographie consiste uniquement à présenter des chiffres alors que le journalisme de données consiste à les présenter mais aussi à les analyser et les expliquer. À l’inverse du journaliste classique qui protège ses sources, le journaliste de données donne accès aux données au plus grand nombre. Simon Rogers compare l’esprit du journalisme de données à l’esprit punk qui dans les années 1970 encourageait chacun à prendre un instrument et à jouer de la musique. »

Dates-clé et étapes

Etape 1 : de septembre à fin 2017, appel aux écoles de Journalisme et de communication et masterclass et dépôt/envoi de lien vers data reportages avant le 31 décembre 2017 à l’adresse contact@go-met.com


Etape 2 : début 2018, sélection des reportages finalistes / Sélection des dix finalistes par un jury de professionnels et les partenaires.  Master class designer, graphistes et codeurs.



Etape 3 : de février à mars 2018, contributions graphiques des Ecoles de design et de développement. Les productions sélectionnées sont soumises aux écoles de graphisme et développeurs afin que les uns et les autres apportent leur savoir-faire métier pour augmenter la force des data-reportages, voire leur trouve de nouveaux débouchés sous la forme d’applications.

Etape 4 : avril 2018, réunion du jury final pour définir le palmarès. Les prix sont remis lors d’une cérémonie.

Mise en avant de l’ensemble des productions.

Comment participer ?

Il suffit de proposer son reportage de data journalisme en envoyant le lien vers celui-ci à contact@go-met.com avant le 31 décembre 2017 à minuit.

Le mail peut comporter une pièce jointe ou intégrer un lien qui renvoie vers le document proposé.

Tout au long du déroulé du Grand Prix, retrouvez nous sur twitter et facebook pour échanger, dialoguer, questionner...

 

Quels types de sujets proposer ?

Les cinq thèmes prioritaires sont :

- l’environnement

- les transports,

- la culture,

- l’économie

- les pratiques numériques.

D’autres thèmes pourront être sélectionnés en fonction notamment des échanges avec les écoles et les enseignants mobilisés.

Quelles données utiliser ?

Les participants peuvent utiliser les données publiques actuellement accessibles ou constituer leur propre jeu de données.

Les questions relatives au traitement des données sont présentées sous la forme d’une masterclass data journalisme animée par 2h60 en partenariat avec la Boate dans le cadre de son Petit laboratoire de l’édition à l’automne 2017.

Une deuxième masterclass data visualisation et développement est ensuite proposée au cours des mois février et mars par les mêmes intervenants.

 

Quels sont les critères du jury ?

  1. La qualité générale du reportage avec notamment la dimension inédite de l’information.
  2. L’utilisation de données pour construire le reportage.
  3. La mise en forme du reportage.
  4. La mise en forme des données
  5. La résonance du reportage sur le territoire de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

 

Qui compose le jury ?

Le jury est composé d’enseignants en journalisme et communication, ainsi que de professionnels des médias et de représentants des partenaires du grand prix. Liste complète à venir. Il se réunit une première fois en janvier pour sélectionner les finalistes (une dizaine de productions sélectionnées) et en avril pour définir le palmarès final.

 

Pourquoi des Grand Prix et un Prix spécial ?

Ce dernier est constitué de trois Grand Prix et d’un Prix spécial. Une cérémonie de remise des prix aura lieu au terme de l’action.

Ils seront attribués aux meilleures contributions. Le Prix spécial distinguera une production qui n’aura pas utilisé les données proprement dites mais qui aura traité de la pratique et /ou du phénomène du data journalisme.

Quels sont les prix ?

Les trois gagnants du Grand prix gagneront chacun un mini-ipad et leur production sera diffusée à la Une sur Gomet’. 

Le vainqueur du prix spécial se verra proposé un stage à la rédaction de Gomet’. 


D’autres lots pourront être attribués en fonction des nouveaux partenaires qui nous rejoindront.

Est-ce que les reportages seront publiés ?

Oui, si les reportages répondent aux attentes du jury, les productions seront toutes publiées sur le site go-met.com.

A cette fin, les participants cèdent sans exclusivité leur droit à Gomet’ Media. pour l’exploitation numérique.

2h60 réalise également un ebook de restitution des travaux des créations primées en partenariat avec Gomet' et la Région Provence Alpes Côte d'Azur.

Pourquoi la Région soutient le Grand Prix Régional du Datajournalisme ?

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur mène une politique innovante en matière d’ouverture des données publiques, notamment à travers la mise à disposition depuis 2011  d’une plateforme régionale de données http://opendata.regionpaca.fr/, l’animation d’un réseau d’acteurs et le soutien apportée à leurs projets.

En soutenant le Grand prix régional du data journalisme, la Région affirme son engagement politique en matière de données ouvertes et intelligentes dont elle souhaite favoriser la culture et faciliter la réutilisation.

Le public des jeunes journalistes en est aujourd’hui un des vecteurs stratégiques notamment pour l’émergence de nouveaux métiers au service du traitement de la data.


 

Où retrouver Hack the news ?

Vendredi 22 septembre 2017 : présentation à la Data Literacy Conference 2017 organisée par la Fing à Aix-en-Provence. 


Jeudi 28 septembre 2017 : présentation à la soirée organisée par le L.A.B & NODYA Group au Carrefour de l’innovation et du numérique à Aix-en-Provence.
lien

Jeudi 19 octobre 2017 : présence au Forum Medinjob organisé par Aix Marseille French Tech à Marseille, au Pôle média de la Belle de mai.

Vendredi 17 novembre : intervention lors de la Semaine Aix Marseille Université Entreprises. Les métiers bouleversés par le numérique.



D’autres événements, dates, masterclass à suivre


Suivre la Masterclass, retrouver les établissements participants

La Masterclass associée au Grand prix vise à soutenir les étudiants dans la production de leurs reportages.

Elle s'est d'ores et déjà déroulée 
-  à la MediaSchool Marseille, Institut Européen de Journalisme, avec le concours de Paul Goiffon, enseignant et Aline Madilian, directrice
-
au sein du Magistère Journalisme et communication de la Faculté de droit et de Science politique avec le concours de Catherine Préaux
- au sein du Master 2 Sciences Po Aix avec le concours de Magali Nonjon, Maître de conférences et Arnaud Battarel, enseignant
- au sein du Master 2 Journalisme Juridique et judiciaire de la Faculté de droit et de Science politique avec le concours de Thierry Noir, enseignant

D'autres interventions sont à venir; vous pouvez solliciter la masterclass dans votre établissement en contactant 2h60

2H60
Copyright 2013 2H60